AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Andréa Ferréol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andréa Ferréol
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1796
Age : 28
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 25/11/2007

Fiche de personnage
Relations / Connaissances:
Devise: Tout esclave a en ses mains le pouvoir de briser ses chaînes. W. Shakespeare

MessageSujet: Andréa Ferréol   Dim 23 Déc - 3:59





IDENTITE

Nom : Ferréol
Prénom : Andréa
Date de naissance / Âge : 20 janvier 2027 / 19 ans
Lieu de naissance / Nationalité : Paris / Française
Lieu de résidence : Manoir de Ponthieu
Sexe : Féminin
Etudes :
Emploi : -


DESCRIPTION PHYSIQUE

Aspect : Andréa est une jeune fille plutôt jolie. Du haut de son mètre soixante-dix, elle paraît plus grande car elle est fine et élancée. Elle a de très jolies jambes, mais ne les montre jamais. Ses longs cheveux blonds-châtains clairs sont soyeux et brillants. Ils retombent en boucles sur ses épaules. Quand elle travaille, elle les attache généralement, on peut alors apercevoir les fines courbes de sa nuque et de son menton. La plupart du temps, la jeune fille à le visage caché par ces cheveux. Mais quand on s'y attarde un peu plus on peu distinguer quelque chose de mystérieux dans ses magnifiques yeux bleus. Sa peau est très clair, pas blanche mais quelque chose qui s'en approche, et douce comme la pêche. Andréa a toujours un air sérieux, grave, rare sont les moments où elle peut lâcher prise et se détendre, rigoler un bon coup. Peu de sourires ce sont affichés sur son visage depuis qu'elle est arrivée au manoir. Niveau vestimentaire, le style d'Andréa est très simple, sobre. Elle ne s'embête pas avec des questions de fringues. Le plus souvent, un simple jean, une chemise et un pull font l'affaire. Cela fait des années qu'elle traîne une vieille paire de converse bleu marine.
Signe physique particulier : Elle a deux petits grains de beauté dans le visage, un de chaque côté du nez.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE

Caractère : Avant la mort de ses parents, Andréa était une jeune fille extravertie. Tout le monde l'appréciait. Toujours souriante et dynamique, elle faisait le bonheur de ses parents et de son entourage. Elle n'avait pas la langue dans sa poche et était un peu chipie. Très populaire à l'école, elle avait beaucoup d'amis. Elle était très sociale et n'avait pas de problème pour prendre contact avec les gens. Très protectrice envers sa petite soeur, elle faisait toujours attention à elle. Après l'assassina de ses parents, Andréa s'est renfermé sur elle même. Elle ne parle pas beaucoup de ses sentiments, même pas du tout. Elle ne se confie à personne et est toujours sur le qui-vive. De nature très calme, elle est beaucoup plus posée et réfléchie. Elle n'accorde pas facilement sa confiance. Toujours un peu mélancolique, la jeune fille est très tourmentée et se pose beaucoup de question sur la mort de ses parents et la disparition de son frère et de sa soeur. Andréa ne se lâche pas souvent, à vrai dire quasiment jamais, elle garde toujours le contrôle de ses émotions. Malgré cela, ses deux acolytes les connaissent bien et ils devinent ses émotions à son comportement. Elle a du mal à plaisanter ou à rire à cause de la gravité de la situation et des questions perpétuelles qu'elle se pose.
Ce qu’il aime, passions : Andréa est passionnée de photographie, même si elle ne pratique plus cet art depuis la mort de ces parents. Elle a toujours adoré traîner avec ses frères et soeur de qui elle est très proche. Elle aime également s'adonner à la lecture et peut passer des heures à bouquiner, tout ce qui lui passe sous la main. Mais ses lectures favorites restent les bouquins d'histoire de l'art. Andréa a toujours aimé les animaux, comme beaucoup de gens. Le cinéma la fascine également. Elle est très attiré par toutes les formes d'art mais celle-ci en particulier. Andréa apprécie également la compagnie de Henri et de Rufus. Même s'il ne parle pas, ils sont bien ensemble. Ils se comprennent sans avoir à utiliser de mots.
Ce qu’il n’aime pas, peurs : Andréa a une haine indéfinissable pour le régime de son pays. C'est eux qui ont tué ses parents et elle espère un jour les venger. Tout ce qui est malhonnête l'horripile au plus haut point. Elle a très peur pour son frère et sa soeur, dont elle n'a aucune nouvelle depuis l'arrestation de leurs parents. Elle continue de croire au fond d'elle que comme elle ils ont réussit à s'enfuir et sont cachés quelque part. Andréa n'aime pas être seule. Même si elle est plutôt du genre solitaire et que la présence de Rufus ou de Henri dans la maison lui suffisent, elle est toujours très inquiète quand l'un d'eux s'absente. Elle n'aime pas non plus les disputes, et essai au maximum de diminuer les conflits au sein du manoir, ce qui n'est pas de tout repos avec les deux garçons qui eux aussi sur son la défensive.
Signe particulier : Andréa a développé des petits tocs depuis le drame qui l'a touché, comme de se ronger les ongles, faire vibrer sa jambes, vérifier plusieurs fois que les portes son fermés. C'est le stress et l'angoisse qui sont certainement à l'origine de ceux-ci.


HISTOIRE

C'est au mois de janvier, le 20 janvier exactement, alors que la neige tombait à gros flocon sur Paris, qu'une petite fille vu le jour dans l'une des chambres de l'Hôpital Saint-Louis. C'était le deuxième enfant du couple Ferréol. Alessandro était allé chercher le petit Maxime chez sa mère et l'avait ramené à l'hôpital pour qu'il puisse voir sa mère Betty et sa nouvelle petite soeur, Andréa. Le petit bout de chou, alors âgé de d'un an et demi avait avancé sa tête pour déposer un bisous baveux sur le front de sa petite soeur. Le couple était aux anges. Il avaient une magnifique petite fille, et la mère et l'enfant se portait à merveille.
Les années passèrent, les parents voyait leurs enfants grandirent à toute vitesse. Les deux mômes était comme des coq en pattes. Maxime prenait toujours soin de sa soeur, il lui prêtait ses jouait. Les deux étaient inséparables. Alors qu'Andréa avait quatre ans et maxime presque six, leur mère tomba à nouveau enceinte. Toute la petite famille était ravie, même si la plus petite ne se rendait pas bien compte. C'est ainsi que naquit Emma, la benjamine de la famille. S'en suivit un déménagement, dans une maison plus grande. Les trois enfants grandirent en s'épanouissant dans un foyer pleins d'amour. Les parents prenaient bien soin d'inculquer de justes valeurs à leurs enfants, tout en les laissant faire des choix ainsi que des erreurs.
Tout ce passa très bien à l'école pour Andréa. Appréciée par les professeurs, par ses camarades, elle évoluait tout naturellement dans le système scolaire. Andréa était studieuse et bonne élève. Ce qui ne l'empêchait pas, une fois l'école finir d'aller jouer avec ses frères et soeurs, d'inventer de nouveaux jeux, des nouveaux personnages.
C'est donc une enfance épanouie qu'à vécue la jeune fille. Les trois enfants étaient des enfants modèles. Mais le régime devenant toujours plus difficile, les libertés étant chaque jour un peu brimées, les parents Ferréol ne voulait pas que leurs enfants grandissent dans un tel milieu. Ils avaient appris que cette soit disant République n'était pas commune à tous les pays, et qu'en fait, leur système était une réel dictature. Depuis quelques années, des bruits couraient. On savait désormais que le gouvernement de France-Nord mentait à la population. Les lois devenaient plus strictes et la répressions plus féroces. Les gens n'osaient pas protester de peur qu'il leur arrive quelque chose ou qu'il arrive quelque chose à leur famille.
Mais Alessandro et Elisabeth avait toujours défendu ce à quoi ils tenaient, leurs valeurs, leurs libertés. C'est ainsi qu'ils prirent part à un groupe de résistants, leur but était d'informer la population pour que les rumeurs deviennent des faits. Pour que d'autres personnes se soulèvent contre ce régime totalitaire. Maxime qui avait alors 19 ans décida également de prendre part à un réseau. Mais lui voulait de l'action. Il participait à des sabotages, des missions de récupération de renseignements. Cela marcha bon train pendant deux années. Malheureusement pour eux, un de leur collègue, poussé par la soif d'argent, avait dénoncé le groupe.
Betty et Alssandro s'étaient interposé pour entre la police d'état et leur fils, afin de le protéger. Il avait été sauvagement assassiné, Maxime était déjà loin et Andréa s'était enfui à la suite de sa soeur quand il avait tenté de les arrêter. Mais elles s'étaient séparés et Andréa n'avait pas retrouvé Emma.
Après deux mois de cavales, Andréa a rencontré Henri. Pour lui avoir sauvé la vie il lui avait proposé de se réfugier chez lui. La jeune fille l'avait alors retrouvé et s'étaient installée dans le manoir du grand-père de Henri, qui se situait dans la périphérie de Paris. Ils y vivaient reclus tous les deux, avec la peur de sortir et de se faire attraper. Lors de sa première sortie dans la capitale, Andréa avait rencontré un autre jeune homme. Rufus. Lui aussi était à la rue, recherché par la police, fuyant un régime qui voulait lui imposer une idéologie qui n'était pas la sienne. Elle l'avait alors ramené au manoir et depuis il vivait avec eux. Peu à peu les liens s'étaient tissés. Leur passé plus ou moins commun, leurs idées, leur lutte, les avaient rapprochés. Et même s'il ne connaissaient des autres que ce que chacun avait bien pu vouloir dire, ils étaient très proches. Unis comme les doigts de la main. A la vie à la mort. Au fur et à mesure de leur cohabitation, se rendant compte qu'ils disposaient d'un endroit vaste juste pour eux trois, l'idée de venir en aide à d'autres jeunes dans la même situation fleurit dans leur esprit. C'est ainsi qu'il décidèrent de faire du manoir un refuge, une mini-collectivité ...


FACULTATIF


FAMILLE

Père
Nom et prénom : Alessandro Ferréol
Âge actuel : 39 ans s'il était encore en vie
Métier : Avocat
Statut : mort
Relations avec le personnage : Andréa a toujours eu des liens très fort avec son père. Il était sa fierté, du moins l'une de ses trois fierté. Il lui a apporté tout l'amour dont elle avait besoin. Très complices, Alessandro essayait de transmettre tout ce qu'il savait à sa fille. Il prenait part à leurs jeux, les emmenaient en balade, leur faisait découvrir le "monde".
Histoire : Alessandro a toujours vécu en France, mais il a des origines sicilienne. Il a rencontré sa femme à la faculté de droit. Il était prêt à sacrifier sa carrière pour fonder une famille avec elle mais, tous les deux ont décidé de faire des sacrifices et de se serrer la ceinture afin d'allier travail et famille. Il est mort à l'âge de trente neuf ans.

Mère
Nom et prénom : Elisabeth Ferréol, Maunier de nom de jeune fille
Âge actuel : 37 si elle était encore en vie
Métier : Professeur de droit
Statut : morte
Relations avec le personnage : Elisabeth avait la plus grande tendresse pour sa fille, comme pour ses autres enfants. Elle a toujours entretenu la conversation avec eux et étaient leur confidente. Elle connaissait ses enfants mieux que quiconque et savait parfaitement répondre à leur désir. Elle leur a appris à se contenter du minimum et les a couvert d'amour. Elle a également appris l'anglais dès leur plus tendre enfance.
Histoire : Elisabeth est né de mère française et de père anglais. Très studieuse, elle était prédestinée à de grandes études et à une grande carrière. Elle a rencontré son futur mari dans son école de droits. Elle a décidé de sacrifier sa carrière pour fonder une famille et donner la possibilité à son mari de pouvoir s'épanouir professionnellement. Elle est donc devenu professeur et mère de famille, ce qui lui convenait parfaitement.

Frères et sœurs …
Nom et prénom : Maxime Ferréol
Âge actuel : 21 ans
Métier : -
Statut : aucune nouvelle
Relations avec le personnage : Très protecteur, Maxime a toujours veillé sur ses deux soeurs cadettes. Ils étaient très proches et partageaient tout. Ils se sont un peu perdu de vue quand Maxime est entré dans son mouvement résistant et depuis sa fuite Andréa ne sait pas ce qu'il est devenu.
Histoire : ...

Nom et prénom : Emma Ferréol
Âge actuel : 15 ans
Métier : -
Statut : aucune nouvelle
Relations avec le personnage : Andréa et Emma était très proches. Plus que soeurs, elles étaient également les meilleures amies du monde. Andréa n'hésitait pas à se confier à sa petite soeur et elle était toujours là quand celle-ci avait un problème. Elle gardait toujours un oeil sur Emma, comme Maxime l'avait toujours fait avec elle.
Histoire : ...



HORS JEU

Personnalité de l’avatar : Blake Lively
Fréquence sur le forum : /
Âge IRL : 18 ans
Multicompte : yep
Niveau RP : 20 lignes
Comment avez vous connu le forum : /
Premières impressions : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2046.rpg-board.net
 
Andréa Ferréol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le frère André canonisé
» Zabeth, André Louis
» André Santini n'aime pas les natifs du signe Poisson.
» Zabeth d' André Louis
» Bonne fête André

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
2046 :: RPG :: Dossiers personnels :: Fiches validées-
Sauter vers: